Thursday, March 29, 2018 - Agronomical advice

Vigne - Coulure et Millerandage

Limiter les phénomènes de coulure et millerandage

Vigne : Nos experts vous conseillent pour limiter les phénomènes de coulure et millerandage, en optimisant la qualité de la nouaison et floraison.

Vigne - Coulure et Millerandage
 
 

Suivez toutes nos actualités sur Twitter @agronutrition

LA VIGNE ET LE BORE

Parmi tous les oligo-éléments, le bore est celui dont les quantités requises pour les organes reproductifs (fleurs et fruits) et/ ou les feuilles sont des plus élevées.

 

Sa mobilité dans le végétal est très faible, d’où l’intérêt d'un apport foliaire pour assurer les besoins de la vigne (200 g/ha/an) pendant les périodes critiques (avant, pendant et après floraison) - besoins majorés en situations de carence.

Le bore limite les phénomènes de coulure et millerandage et assure une floraison et une nouaison regroupée pour une vendange de qualité. Le bore aide également au transport des sucres de la feuille vers les grappes.

 

Carences en Bore sur Vigne 

 

QUAND APPLIQUER DU BORE PAR VOIE FOLIAIRE SUR VIGNE ?

En encadrement floraison, le bore permet d’améliorer la formation des inflorescences ainsi que la nouaison.
La présence de bore est indispensable dès le départ de la végétation pour stimuler la migration des sucres vers les inflorescences puis à la floraison pour activer la croissance du tube pollinique et favoriser les processus de fécondation.

De nombreux travaux démontrent que la qualité de la floraison et de la nouaison est directement liée à la répartition des sucres. Dès la floraison (du 15 mai au 15 juin), il existe dans le végétal un important déficit glucidique, les capacités de photosynthèse étant encore réduites (peu de couvert végétal) et l’absorption racinaire encore faible. Il y a donc compétition pour l’alimentation en sucres et en éléments minéraux entre les organes fructifères (fleurs ou jeunes baies) d’une part, et les parties végétatives (feuilles, rameaux et souche) d’autre part.

 

En raison de la lenteur de la mobilisation des réserves de la vigne, des apports foliaires avant et après floraison sont recommandés.

Appliqué au stade  C – Grappes Séparées

Activation de la nutrition de la vigne afin qu’elle puisse alimenter correctement les boutons floraux.

Réduction de la coulure

 

Appliqué au stade H – Boutons floraux

Activation de la synthèse de polyamines afin de garantir une croissance optimale des grappes et de minimiser la compétition grappe / feuille. Equilibre de croissance et de nutrition.

Améliorer le taux de fécondation

 

Appliqué au stade J - Nouaison

Activation des synthèses hormonales et stockage afin de garantir une croissance optimale des baies.

Réduction du millerandage et augmentation du taux de nouaison

 

NOTRE CONSEIL

ALCYGOL Ultra  améliore de manière significative la qualité de la floraison par l’augmentation du taux de nouaison et la diminution du taux de millerandage.

ALCYGOL Ultra, utilisé à raison de 3 x 2 L/ha en encadrement floraison permet d’améliorer la formation des inflorescences.

 

 

 

Get in touch with an expert